Frais de notaire et lmnp, comment les récupérer ?
Adhérer à MON Comptable ®
Vous adhérez en ligne en 5 secondes

Frais de notaire et lmnp, comment les récupérer ?

THÈME création
145 caractères
temps de lecture : 1 minute
Déjà visionné par 55 internautes
Résumé :

La location meublée non professionnelle (LMNP) est le statut d'un propriétaire bailleur, qui en dehors de son activité professionnelle principale, investit dans un bien immobilier pour le louer en meublé.

Activité commerciale au regard de l'administration fiscale, les revenus issus de la location de meublés sont déclarés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Alors que les revenus issus d'une location nue sont des revenus fonciers. La fiscalité est moins avantageuse.


création


Sur option, le propriétaire bailleur peut opter pour le régime du Réel Simplifié afin de déduire ses charges réelles et amortir ses investissements.

à savoir que les frais de notaire font effectivement partie des dépenses qui peuvent être intégrées aux amortissements. à condition toutefois de ne pas les oublier dans la liasse fiscale.

Cette règle de l'amortissement en meublé permet de limiter l'imposition. Elle n'est possible que sous le régime du réel. Attention, sous le régime Micro-BIC, les charges réelles ne peuvent pas être déduites.

Les frais de notaire s'élèvent en général à 5 % du prix d'un bien immobilier acquis neuf, et à environ 8 % lorsqu'il est ancien.

La location du logement doit être effective dans le mois qui suit la date d'achèvement de l'immeuble, ou de son acquisition.

Encadré par la loi ALLUR, le bien loué devra être strictement meublé et équipé tel que le définit la loi.

Sous le régime réel, les travaux et les meubles font aussi partie des amortissements. En fait, toute dépense déboursée dans l'intérêt de l'exploitation locative et justifiée par une pièce comptable. Il est donc essentiel de garder tous les justificatifs.

De même, l'accompagnement par un expert-comptable est nécessaire pour établir la liasse fiscale et les amortissements sans commettre d'erreur.

Rédigé le
Mis à jour le 2020-02-26 23:22
Sujet en rapport :
chocolatier confiseur chocolaterie / revenus issus location / chirurgien dentiste / chirurgie dentaire / bucco dentaire / titulaire diplôme / études santé / numerus clausus / chocolatier confiseur / confiseur chocolaterie / chocolaterie confiserie / artisan chocolatier / médecins biologistes / laboratoires médicale / syndicats professionnels / assurance maladie / titulaire cap / propriétaire bailleur / revenus issus / issus location / liasse fiscale / chirurgien / dentiste / profession / médicale /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :
Qu'est-ce qu'un chocolatier confiseur ?
Quelles obligations légales, réglementaires et juridiques pour un chocolatier confiseur ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne