• tarifs
    Toujours copié, jamais égalé
    Création + Entretien fiscal
    EURL SASU 99 € HT / SARL SAS 199 € HT

    Budget Prévisionnel Certifié 125 € HT

    Compta débute à 25 € HT / mois BILAN compris

  • meilleure offre
    Votre métier
    Nous gérons tous les secteurs d'activités
    LMNP / SCI ? VTC ? Livre de caisse ?
    BA ? Vente de véhicules ? Profession libérale ?
    meilleure offre
  • visa fiscal
    -25%
    Nous vous faisons bénéficier de la non majoration de 25% gratuitement.
    Nous sommes expert comptable conventionné
    Vous économisez votre AGA / CGA (100 - 150 €)
    visa fiscal
  • secteurs d'activités

    Proche de vous....

    Réseau de cabinets d'expert-comptable depuis 1998
    Comptabilité en ligne depuis 2005
    111 adresses en France.
    cabinet expert comptable
  • Conseils compris
    Conseils compris
    Le conseil, pilier de notre proposition
    sans frais supplémentaires
  • Collaborateur personnel
    Collaborateur attitré
    Nous vous attribuons un collaborateur unique,
    en fonction de votre activité.
    Pas de ping pong chez nous...
  • Technologique
    Logiciel de comptabilité en ligne
    Récupération bancaire automatique sécurisée
    Compta en tps réel Coffre fort numérique
  • Mon Comptable

    Fiche Les obligations comptables des LMNP ?


    Fiche fiscale : les obligations comptables des lmnp ? : en savoir toujours plus

Qui êtes vous ?
Le coût ?
Pour qui ?
Résiliation ?
Satisfait ou remboursé
Rabais 5% RIP ADP ?
MON Comptable

PRÉVISIONNEL 3 ANS

125 HT


MON Comptable Nous éditons vos statuts juridiques, Nous réalisons votre inscription au Guichet Entreprise en ligne, Nous vous conseillons sur les meilleurs choix fiscaux selon votre situation

CRÉATION SOCIÉTÉ

99 HT2020-03-06
Les obligations comptables des LMNP ?

Adhérer à MON Comptable ®

Vous adhérez en ligne en 5 secondes
Recherche par mots clefs :

Les obligations comptables des LMNP ?

286 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Résumé :

 Le statut LMNP (loueur en meublé non professionnel) existe depuis 1949. Il s'agit d'une des dernières " niches fiscales " accessibles.

Ce statut concerne la location de logements meublés dont les revenus générés par la location n'excèdent pas la somme de 23 000EUR TTC par an pour le propriétaire ou 50% de ses revenus globaux par an.


En fonction du régime d'imposition choisi, les obligations comptables du LMNP sont plus ou moins nombreuses.


expertise comptable



Les loyers tirés d'une location meublée relèvent de la catégorie fiscale des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC), et non des revenus fonciers comme les locations nues.
2 Régimes d'imposition aux bénéfices sont possibles : Le LMNP déclare ses revenus au régime micro-BIC ou au régime du réel.
Ses obligations comptables sont liées à ce choix.
Le régime micro-BIC : A condition que ses recettes n'excédent pas 70.000EUR/an, ou 170.000 € pour les meublés classés meublés de tourisme, y compris les gîtes ruraux classés.
Sous ce régime, l'administration fiscale ne prend pas en compte les charges réelles du LMNP.
Sur l'ensemble des recettes, elle applique un abattement forfaitaire de 50%, ou 71% pour les meublés classés meublés de tourisme, y compris les gîtes ruraux classés.
Les obligations comptables sont réduites au minimum :
- la tenue d'un livre-journal des recettes
- la tenue d'un registre des achats et des pièces justificatives
- l'établissement de factures portant la mention " TVA non applicable, article 293 B du CGI ".
Le régime réel : il s'applique sur option lorsque les recettes sont inférieures à 70.000 EUR/an, et de plein droit dans le cas contraire.
L'option est à formuler au plus tard à la date de dépôt de la première déclaration de revenu pour les entreprises nouvelles, soit avant le 30 avril de l'année suivant la création de l'entreprise, et avant le 1er février de l'année concernée pour les entreprises existantes.
.A l'inverse du régime micro-BIC, le régime réel tient compte des charges réelles liées à l'activité.
Ces charges comprennent principalement les intérêts des emprunts qui financent le logement loué, et l'amortissement du logement loué.
Pour pouvoir être déductible, les charges doivent être justifiées par une pièce comptable.
Toutes les factures doivent donc être conservées.
Le régime réel requiert une comptabilité pointue et l'intervention d'un expert-comptable puisque la déclaration des revenus au régime réel nécessite de produire une liasse fiscale.
Celle-ci se transmet au plus tard le 2 mai au service des impôts si la clôture de l'exercice se fait au 31 décembre.
L'expert-comptable aide également le propriétaire bailleur (LMNP) dans le calcul et le suivi des amortissements afin de ne pas courir le risque d'un redressement fiscal.
Précisément, les obligations comptables du LMNP regroupent :
>     la tenue d'une comptabilité complète (livre journal, livre d'inventaire, grand livre, inventaire annuel) en cours d'année
>     les factures incluant la TVA
>     les déclarations des bénéfices et de la TVA.
>     en fin d'année, l'établissement de la liasse fiscale qui comprend le bilan, le compte de résultat et l'annexe légale (les tableaux fiscaux) :
  • Le bilan mentionnant les créances et les dettes constatées à la clôture de l'exercice - annexe no 2033-A
  • Le compte de résultat de l'exercice qui se compose de deux rubriques (résultat comptable et résultat fiscal) - annexe no 2033-B
  • Le tableau des immobilisations, des amortissements et des éléments fournis au régime fiscal des plus-values et moins-values - annexe no 2033-C
  • Le relevé des provisions, des amortissements dérogatoires et des déficits reportables - annexe no 2033-D
  • Le tableau permettant la détermination de la valeur ajoutée produite au cours de l'exercice - annexe 2033-E

 
A savoir que depuis le 1er janvier 2010, faire appel à un expert-comptable permet de  bénéficier de la non-application de la majoration de 25 % du bénéfice imposable pour le calcul de l'IR.
Autre avantage : la réduction d'impôts de 915 € pour les frais de tenue de comptabilité et d'adhésion à l'organisme agréé (à condition que le chiffre d'affaires ne dépasse pas les limites des régimes micro-BIC).
Le fait de pouvoir déduire l'amortissement du bien rend souvent le régime réel plus avantageux que le régime micro.
D'autant plus que le régime réel permet généralement de dégager un revenu fiscal égal à 0 et ainsi de ne payer ni impôt ni prélèvements sociaux.
posté le
Corrigé le 2019-07-10
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE POINTUE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable



Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement par CB / Paypal
avis-fiscal
 

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne