• tarifs
    Toujours copié, jamais égalé
    Budget Prévisionnel Certifié 124.9 € HT

    Compta débute à 24.9 € HT / mois BILAN compris

  • meilleure offre
    La meilleure offre
    Testez-nous 30 jours,
    satisfait ou remboursé

    Une meilleure offre ? Nous nous alignons
    meilleure offre
  • comptabilité en ligne
    Collaborateur attitré
    Nous vous attribuons un collaborateur unique,
    en fonction de votre activité.
    Pas de ping pong chez nous...
    comptabilité en ligne
  • visa fiscal
    Conseils compris
    Le conseil, pilier de notre proposition
    sans frais supplémentaires
    conseils
    visa fiscal
  • Conseils compris
    -25%
    Nous vous faisons bénéficier de la non majoration de 25% gratuitement.
    Nous sommes expert comptable conventionné
    Vous économisez votre AGA / CGA (100 - 150 €)
  • Collaborateur personnel
    Votre métier
    Nous gérons tous les secteurs d'activités
    LMNP / SCI ? VTC ? Livre de caisse ?
    BA ? Vente de véhicules ? Profession libérale ?
  • Proche de vous....

    Réseau de cabinets d'expert-comptable depuis 1998
    Comptabilité en ligne depuis 2005
    111 adresses en France.
    cabinet expert comptable
  • Mon Comptable

    Fiche Quelles différences entre micro LMNP et LMNP au réel ?


    Fiche fiscale : quelles différences entre micro lmnp et lmnp au réel ? : en savoir toujours plus

Qui êtes vous ?
Le coût ?
Pour qui ?
Résiliation ?
Satisfait ou remboursé
Coronavirus
Quelles différences entre micro LMNP et LMNP au réel ?

Adhérer à MON Comptable ®

Vous adhérez en ligne en 5 secondes

Quelles différences entre micro LMNP et LMNP au réel ?

THÈME fiscalité
208 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Résumé :

Le statut LMNP, qui existe depuis 1949, offre un avantage fiscal intéressant pour les propriétaires bailleurs de biens meublés, comparativement à la location d'un logement vide.

Du fait que la location de meublés soit considérée comme étant une activité commerciale, les propriétaires bailleurs déclarent leurs revenus locatifs dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Tant qu'ils ne dépassent pas 72 500 € de recettes en 2020, ils ont le choix entre le régime Micro-BIC (micro entreprise) ou le régime Réel simplifié. Ce plafond s'ajuste au prorata du temps d'exploitation au cours de l'année civile.

Il conviendra de notifier à l'administration fiscale l'option pour le régime réel avant le 1er février de l'année à laquelle le propriétaire bailleur souhaite en bénéficier.

Quelles sont les différences entre ces 2 régimes ?


fiscalité


Le régime micro BIC présente des formalités déclaratives plus simples, ne serai ce que dans la mesure où les obligations comptables sont réduites au minimum : Un livre de recettes et un livre d'achat.
Au contraire, le régime réel simplifié implique de nombreuses obligations comptables, notamment la tenue du registre des immobilisations.
De plus, le propriétaire bailleur doit remplir une déclaration spéciale no 2031 et télé déclarer ses revenus locatifs en y joignant plusieurs annexes :
>     Un tableau des immobilisations, des amortissements et des éléments fournis au régime fiscal des plus-values et moins-values
>     Un bilan simplifié à la clôture de l'exercice comptable
>     Un compte de résultat
>     Un relevé des provisions, des amortissements dérogatoires et des déficits reportables

Dans le cadre du régime micro BIC, le bénéfice taxable des revenus locatifs est égal aux loyers charges comprises et aux recettes accessoires, diminuées d'un abattement forfaitaire de 50 %.
Ce résultat s'ajoute aux autres revenus du foyer fiscal.
Quant à l'abattement forfaitaire de 50 %, il est représentatif des charges réelles, en conséquence rien de plus ne peut être déduit.

Alors que, dans le cadre du régime Réel simplifié, le bénéfice taxable des revenus locatifs est égal à la différence entre les recettes annuelles et les charges réelles et les amortissements déductibles.
à condition que le bien meublé soit inscrit à l'actif du propriétaire bailleur, seul ce régime permet de déduire les charges suivantes de votre location meublée :
>         les honoraires de l'expert comptable
>         les factures d'entretien et de réparations
>         les frais d'assurance
>         la taxe foncière
>         les frais de notaire relatifs à l'acquisition
De même, les amortissements du bâtiment et du mobilier sont déductibles des recettes.

Le déficit fiscal s'impute sur les revenus des dix années suivantes; tandis que le régime Micro-BIC exclut la possibilité de constater un déficit.

Dans la majorité des cas, le régime réel simplifié permet d'optimiser l'imposition du propriétaire bailleur.

Il est donc vivement conseillé de se tourner vers un expert comptable.

posté le
Corrigé le 2020-03-09
 

VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE POINTUE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable



Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
avis-fiscal
 
Questions liées :
LMP LMNP avec plusieurs propriétaires, comment faire ?
Qu'est ce que l'indivision dans le domaine immobilier ?
Taux réduit de TVA dans le BTP ?

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
TwitterFacebooklinkedincomptableenligne